TESFA : association de solidarité et de développement en Éthiopie

Solidarité, dévellopement, Ethiopie, groupe de femmes, SHG

1 € par dossard est reversé à l'association TESFA France

Groupes de femmes

SHG en anglais
« Self Help Groups » est difficile à traduire en français, cela veut dire littéralement : «  groupes qui se développent en autonomie »
Ces groupes SHG sont composes de 15 à 20 personnes –dans leur grande majorité des femmes- issues des secteurs les plus pauvres de la société.
Des travailleurs sociaux ou facilitateurs (un pour une dizaine de groupes ) aident chaque groupe a établir des relations harmonieuses, à organiser un plan d’épargne et définir les règles de bon fonctionnement que les membre s’engagent à respecter.
Les membres du groupe se réunissent chaque semaine, chacun épargne une petite somme qui peut aller de 50 centimes à plusieurs euros.

Artisanat

L'ARTISANAT ÉTHIOPIEN
 très riche et varié est d’une grande richesse à découvrir et partager !
Depuis une quinzaine d’années notre association TESFA-France a eu le privilège de rencontrer en de nombreux endroits des artisans, des ateliers ou petites coopératives qui fabriquent des bijoux, tissent de magnifiques tissus , font de la poterie, sculptent, peignent, sans parler des musiciens et danseurs des nombreuses ethnies avec costumes instruments ...
qui sont autant d’inspiration pour un art très créatif.

Nous avons un réseau de contacts ou nous achetons régulièrement cet artisanat pour le revendre avec un bénéfice réinvesti intégralement dans nos projets associatifs. TESFA-France qui entrera bientôt dans sa quinzième année, vit de dons et de ventes ou autres manifestations sans n’avoir jamais reçu de subventions. 

Et puis l’Éthiopie , c’est le pays du café :« buna » en amharique. Il en fut le berceau (moka) et maintenant c’est une industrie majeure à l’exportation mais aussi de nombreuses coopératives pour des millions de petits paysans (Éthiopie = plus de 80 millions d’habitants surtout ruraux). Nous aimons ce savoureux café dans le « commerce équitable » que nous achetons auprès de SEL ARTISANAT ou Lobodis pour nos ventes et nos dégustations lors de la cérémonie du café.

Projet médical

UNE MEDECINE DE PROXIMITE POUR LES MALADIES CHRONIQUES

 

Dans une Éthiopie en plein développement un gros effort est fait pour construire des structures hospitalières et des centres de santé. Des plans nationaux fonctionnent relativement bien pour le traitement des maladies contagieuses (tuberculose et sida ), pour la malaria, la gynéco obstétrique et les vaccinations, mais la prise en charge des maladies chroniques en est à ses débuts.

 

Ces maladies souvent orphelines, dont le traitement de fond est banalisé dans nos pays occidentaux sont mal ou le plus souvent même non prises en charge avec un taux de mortalité important.
Un programme national est entrain d’être mis en place dont l’étape pilote se fera à GONDAR. Il repose sur un « trépied » que le malade devra trouver a proximité de son domicile dans un centre de santé. Tous les centres auront dans le cadre d’un réseau autour de l’hôpital trois services pour les malades :
1) Du personnel infirmier formé pour la prise en charge et le suivi de ces maladies.
2) Les médicaments essentiels sélectionnés, disponibles en permanence.
3) De petits laboratoires d’analyse standards, adaptés aux maladies.